QUE FAIRE SUR LA COTE D'AMOUR QUAND IL PLEUT ?

En Presqu'ile Guérandaise, il fait toujours beau. Sauf quand il pleut. Les jours de pluie, les enfants crient, les parents s'ennuient et les jours sont gris. Il faut réagir. La pluie dure rarement plus de 10 jours. 12 parfois, mais c'est rare. C'est le moment de prendre sa voiture (si elle démarre a` cause de l'humidité) et de partir découvrir les richesses cachées et le passé fabuleux de la Presqu'ile Guérandaise.



 Pour commencer, pourquoi ne pas visiter les vestiges de l'ancien métro qui reliait La Baule a` Saint Nazaire ? Cette ligne fut abandonnée lorsque Saint Nazaire devint une ville de gauche et La Baule une ville de droite. Impossible de s'entendre sur les horaires du métro, impossible de se mettre d'accord sur le nombre de wagons de chaque rame : ce fut la fin du métro.
Et puis, comme La Baule devint une ville de retraités, plus personne n'allait travailler. A quoi bon un métro !



 Autre curiosité : la cité enfouie d'Escoublac. Tout le monde (ou presque) connait l'histoire : un raz-de-marée recouvrit l'ancien bourg d'Escoublac il y a 250 ans. Celui-ci se situait a` l'emplacement actuel de la Grande Dune et du bois d'Escoublac. Les vestiges du vieux bourg sont impressionnants pour qui n'a pas peur de s'aventurer seul dans le bois d'Escoublac.



La cathédrale de Saint Jean des Marais : située entre Guérande et Le Croisic, elle attire chaque été (pluvieux) de nombreux visiteurs. Aujourd'hui abandonnée par manque d'argent pour l'entretenir.




L'ancien supermarché de Penbron. Pourtant bien situé en face du Croisic, il dut fermer en 1958. Trop grand, trop en avance sur son temps...




Le chateau du Prince de Beslon. Situé au Beslon (quartier joyeux dépendant des communes de Guérande et de La Baule), il ne fut jamais rénové.




La Mairie de La Baule préférant investir dans des anciennes colonies de vacances délabrées dans les bois plutot que de préserver ce joyau du patrimoine baulois (pour l'instant, l'acte d'achat de l'ancienne colonie de vacances des Ecureuils n'est pas signé : on attend que les enfants de la colonie partent. Et comme c'est une ancienne colonie, il n'est pas facile d'expulser des personnes agées).




Les miradors de la Pierre Percée. Cachés derriere la Pierre Percée (c'est pour cela qu'on ne les voit pas du rivage), en face Saint Marguerite de Pornichet, ces miradors défensifs sont d'origine inconnue. 



Ils sont plus anciens que les vestiges de la Seconde Guerre Mondiale. Plus anciens que les forts défensifs de Vauban. Certains historiens spécialisés locaux pensent que leur origine serait extraterrestre.

 

A suivre...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?