PEUT-ON SORTIR LE SOIR A LA BAULE EN TOUTE SECURITE ? QUELS SONT LES RISQUES ?

C'est selon ce que l'on entend par risques. Si l'on parle du risque de se casser la figure tout seul parce qu'on ne voit pas bien le sol sous ses pieds la nuit dans La Baule, alors oui, il y a des risques. Eclairage public fantaisiste oblige : intermittent, clignotant, ne s'allumant pas lorsqu'on passe dessous mais s'allumant APRES notre passage ou l'inverse, restant plein feux le jour mais en panne la nuit.
Bref, pour l'instant, il y a des risques. Mais cela va s'arranger : tous les Baulois ont recu une lettre de la Mairie pour leur dire que tout cela c'est fini, on va enfin pouvoir voir ce que l'on va voir. Tout sera revu en 2016. Des ampoules neuves, des lampadaires nouveaux et enfin des interrupteurs qui fonctionnent normalement.
Passons maintenant aux autres risques : non plus de se casser la figure mais de se FAIRE casser la figure.



 Tout d'abord, cela varie selon les saisons. En saison estivale, il est certain que trainer avenue De Gaulle vers 1 h du matin accroit les risques de devoir changer de dentier.
Mais la question concerne surtout l'hiver, lorsque les rues sont vides, sombres, qu'il est plus de 18 h 30, que les volets des maisons sont clos et que le bruit assourdissant des TV peut couvrir les cris d'une personne qui se ferait agresser.



 Avenue de Gaulle, il y a parfois un peu de monde (surtout le week-end) et les lampadaires fonctionnent correctement. C'est d'ailleurs une des rues de La Baule les mieux loties.
Quartier du Guezy, du Beslon et des Salines : seules des tendances suicidaires peuvent amener un humain "normal" dans ces quartiers la nuit l'hiver.
Quartier La Baule-les-Pins : c'est ici que la peur est la plus forte. Peur de quoi ? De qui ? On ne sait pas trop. Mais la peur s'installe le soir vers 19 heures.
Rappelons un dialogue (authentique) que LVLB a eu avec une jeune habitante du quartier (89 ans) :
" Pourquoi avez-vous peur de sortir le soir dans les rues du quartier ?
- Parce qu'il fait noir et qu'on n'y voit rien avec ces foutus lampadaires. Je n'ai pas envie de me prendre les pieds dans les racines de pins qui sortent de dessous le bitume un peu partout. Et puis, pourquoi voulez-vous que je sorte le soir dans La Baule-les-Pins ? Pour faire QUOI ? Pour aller OU ? Pour voir QUOI ?
- Pas faux. Mais vous semblez craindre les agressions ?



 - Oui, on a toutes et tous peur des agressions. C'est pour cela qu'on ne sort pas non plus.
- Mais vous ne risquez rien puisqu'il n'y a personne dans les rues ! 
- Si, justement parce qu'il n'y a personne.
- Mais s'il n'y a personne, il n'y a pas d'agresseurs non plus. Ni de risque d'agressions. Pourquoi voulez-vous qu'un type attende dans le noir quelqu'un pour l'agresser puisque personne ne sort dehors le soir ? Il va s'ennuyer tout seul dehors.
- C'est justement pour cela qu'on ne sort pas. Pour ne pas se faire agresser".
C'est un dialogue de sourds, un dialogue comme on peut n'en avoir qu'ici, dans ce quartier jeune et dynamique de La Baule-les-Pins.


 Donc, on ne peut pas vraiment savoir s'il est dangereux de sortir le soir dans les rues de La Baule : personne ne sort le soir. Il faudrait que quelqu'un sorte un soir, comme ca, juste pour voir. S'il rentrait en entier chez lui, ce serait la preuve qu'on peut sortir le soir sans souci. 
S'il ne revenait pas, cela ne serait pas une preuve non plus qu'il aurait ETE AGRESSE. Il pourrait agoniser dans une rue, seul, OU IL SERAIT TOMBE A CAUSE DE L'ECLAIRAGE DEFECTUEUX.
Ce n'est vraiment pas facile de savoir si l'on peut sortir le soir dans La Baule sans se faire agresser. C'est d'ailleurs pour cela que personne ne sort le soir.
CQFD.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?