COTE D'AMOUR : QUE FAIRE DANS UN CAMPING-CAR QUAND IL PLEUT ?

Il y a deux mois, nous nous posions la question : faut-il avoir une PREDISPOSITION GENETIQUE SPECIALE pour avoir envie d'acheter un camping-car ? Et nous ajoutions que l'ADN du camping-car se retrouve plus chez les RETRAITES.
Un internaute contesta, disant qu'il connaissait des adultes pas trop vieux qui avaient un camping-car. Certes, mais c'est une exception. Comme ceux qui ne boivent pas en France. Ou ceux qui croient qu'il ne reste plus de viande de cheval dans le hachis de cannellonis de lasagnes.




Parce que par exemple, entre Kercabellec et la pointe de Merquel, il y a une file de camping-cars chaque nuit sur le bord de la route. Et au petit matin, nous avons fait le compte quand les portes s'ouvrent : pas un jeune. Que des couples de vieux.
Et qui ont des pratiques peu catholiques : les hommes montent dans d'autres camping-cars pendant que des femmes (qui ne sont pas les leurs) font leur toilette. Ou alors, une femme rejoint un couple dans un autre camping-car.
Quels sont ces rituels du matin ? Ces gens appartiennent-ils A UNE SECTE ? Une secte qui pratiquerait les ECHANGES entre membres camping-caristes ?



 Donc, la messe est dite et nous ne reviendrons pas dessus : les camping-cars sont remplis de vieux. Un point c'est tout !
A part leurs rituels speciaux du matin, que peuvent bien faire ces gens par chez nous ?





 Parce que chez nous, c'est la Bretagne. Bretagne Sud d'accord, mais Bretagne pluvieuse pour respecter la tradition.
Donc, pour avoir envie de venir dormir en novembre sous la pluie sur une route de campagne entre une crique vaseuse et un Marais salant, il doit y avoir une raison inconnue.




Certains disent qu'un camping-car maintenant, c'est comme une maison. M'ouais ! Des cloisons en carton, c'est pas terrible comme insonorisation. Des toilettes chimiques qui se vident tous les jours (on se demande d'ailleurs OU ?), cela ne vaut pas un bon WC classique. Vingt litres d'eau par jour pour se doucher, faire la vaisselle et se laver les dents, faut avoir de l'entrainement.



 Oui, mais il parait que c'est spacieux et confortable dedans et qu'on pourrait y vivre pendant des mois. Admettons.





Mais nous, si on avait un camping-car, c'est pas en Bretagne Sud qu'on irait s'il pleuvait...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

UN ACCIDENT RARISSIME A LA POINTE DE PENCHÂTEAU AU POULIGUEN

LA BAULE : MISE EN PLACE D'UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE (SUITE AUX RÉSULTATS DU PREMIER TOUR)

POURQUOI LA BAULE REFUSE-T-ELLE D'APPARTENIR A LA BRETAGNE ?