Articles

LA VIE DES JEUNES A LA BAULE, C'EST COMMENT ?

Image
Etre jeune a` La Baule, ce n'est pas facile.
Etre jeune a` La Baule, tout d'abord, c'est appartenir a` une minorité. Et, comme chacun le sait, les minorités sont le plus souvent persécutées.



 A La Baule, les jeunes doivent apprendre a` choisir vite.



 A La Baule, on ne sait plus comment on fait les bébés. Les jeunes ont des doutes sur leurs origines.



 Bien entendu, la jeunesse de La Baule vit sa vie de jeunes.



 Avec ses bons moments...



 et ses mauvais moments.



 Le jeune baulois a parfois une vie comme tous les autres jeunes de France.



 Mais c'est rare.




 Mais qui peut bien persécuter ces pauvres jeunes baulois innocents ?



 Mais qui peut leur vouloir autant de mal ?



 Pas leurs parents ! Ceux-ci les aiment tendrement.



 Pas leurs professeurs non plus qui se dévouent corps et âme.



 Mais alors qui ?



 Eux !



HISTOIRE DE FRANCE : COMMENT LA BAULE A DÉCIDÉ DE NE RIEN FAIRE ?

Image
On se gausse souvent de l'oisiveté bauloise (cause de tous les vices de cette cité pourtant unique en son genre) mais il n'est pas facile de faire quelque chose dans un endroit ou` il n'y a rien a` faire.
Et pourtant, les inventeurs baulois se donnent du mal. Depuis la création de la station. On l'oublie un peu trop vite.



 C'est a` La Baule que fut inventée la serviette de plage.



 C'est a` La Baule que fut inventée la voiture ancienne.



 C'est a` La Baule que fut inventée la sieste. Et c'est a` La Baule qu'elle fut rendue obligatoire.




C'est a` La Baule que fut inventée la zumba.





C'est a` La Baule que fut inventée la machine a` brasser de l'air (60 ans avant les éoliennes).





Et c'est a` La Baule que fut inventée la machine a` bulles.
Machine a` buller vendue depuis dans de nombreuses stations balnéaires francaises.



 A La Baule, les nouvelles technologies, on connaît depuis longtemps. Malheureusement, le génie baulois est resté méconnu. Pire, il …

POUR TOUT L'OR DU MONDE ! (couchers de soleil sur la Côte d'Amour)

Image
L'or est ce qu'il y a de plus précieux.



 C'est ce qui fascine le plus.



 Ce qui éblouit.



 Ce qui hypnotise.



 Ce qui attire le plus la convoitise.



 Ce qui est unique.



 Ce qui attire irrésistiblement les regards.



 Et quand l'or s'associe aux couchers de soleil...



 c'est l'émerveillement garanti.





















INDUSTRIE LOURDE A LA BAULE : UNE PRODUCTION INTENSIVE ET CONCENTRÉE

Image
La faiblesse de La Baule, c'était l'industrie. Les services sont développés : services a` la personne, service aux personnes, services aux gens, etc...
Mais l'industrie, c'était le point faible. Alors, La Baule a relevé le défi et a décidé de se spécialiser dans une usine de production. De productions de crottes.



 Production intensive de crottes de chien. On peut en trouver désormais partout : dans les rues, sur les trottoirs, sur la plage, dans les jardins publics.



 Production de crottes de cheval : un crottin bien onctueux que l'on peut également retrouver dans les rues de La Baule, dans les bois, sur le remblai mais aussi, évidemment, sur la plage.



 Production de crottes d'humains.
Comme on le voit, une industrie bauloise mono-produit mais plus diversifiée qu'on aurait pu le penser.




Mais que fait-on de toutes ces tonnes de crottes ?


Rien ! On n'a pas pensé a` trouver des acheteurs.
Et pourtant, La Baule est le leader sur son marché.



Conclusion :


















HISTOIRE DE FRANCE : COMMENT FUT CONSTRUITE LA BAULE ?

Image
La Baule, comme Rome, ne s'est pas faite en un jour. Ni en deux. Ni en trois. Ni en quatre.
La construction de La Baule a obéi a` une logique simple : il n'y avait rien avant, donc on a pu faire quelque chose. Et secundo, autant faire simple quand on peut ne pas faire compliqué.



 On a donc construit un hôtel.



 Puis un casino pour les clients de l'hôtel. La Baule était née.
Ainsi que l'économie bauloise.



 Malheureusement, ces p.... d'enfoirés de socialistes inventent les congés payés. Et les pauvres débarquent. Heureusement, la guerre arrive. On envoie les pauvres se faire zigouiller sur les champs de bataille. Mais ce sont du coup les Allemands qui rappliquent et s'installent. Puis ce sont les Anglais et les Américains qui débarquent. Puis les Francais et le général de Gaulle.
A cette époque, a` La Baule, on ne s'ennuyait pas. Il n'y avait pas de temps morts.



 Mais les pauvres insistent de nouveau au début des années 60 pour venir passer leurs vacances a` La B…